La vie du Réseau

Le Réseau fonctionne avec des plénières-rencontres pour les orientations et un bureau élu pour le fonctionnement quotidien animé par un poste salarié.

Il organise des services pour tous, des solidarités, des formations et accompagnements, des partenariats et s’affirme comme lieu-ressource pour toutes les associations adhérentes.

Lorsque la plénière décide d’une orientation ou d’une nouvelle action, une commission de bénévoles de différents cafés/cantines volontaires est mis en place jusqu’à réalisation.

Des personne-ressources volontaires et bénévoles facilitent le fonctionnement de plusieurs orientations :

  • le site internet : Fabrice du café La Clef de Brioude
  • l’agrément service civique : Didier du Cause Toujours de Valence
  • accompagnement et formation des jeunes en service civique : claire.lamy@crefadauvergne.org (partenariat)
  • volontaires et ERASMUS : stephanie@crefadloire.org (partenariat)

Les rencontres-plénières

Chaque rencontre-plénière est avant tout une formation et un moment d’échanges entre cafés/cantines associatifs, suivie d’une demie journée de plénière sur les orientations et le fonctionnement. Elles sont organisées au printemps et à l’automne dans un café ou une cantine accueillante, et en novembre en commun avec le Réseau des Crefad.

L’un des projets actuels est l’évolution de la plénière-rencontre de printemps en Forum national des cafés et cantines associatifs.

Chaque rencontre fait l’objet d’un compte-rendu. Ces documents sont téléchargeables ICI.

Prochaines rencontres :

  • Forum national des cafés culturels et cantines associatifs : Des dizaines d’ateliers sur tous les thèmes, conférences, échanges, rencontres, partages, réflexion.
    Du vendredi 20 au dimanche 22 mars 2020 – Valence REPORTE EN MARS à Clermont-Ferrand

Les formations

Le Réseau met en place chaque année de nombreuses formations avec ses partenaires, lors des Rencontres, pour aider à la création de nouveaux cafés et cantines, pour aider au fonctionnement de tous : « cuisiner collectif », « transition écologique »,  comptabilité et gestion », « communication », « penser et agir dans la complexité »…

Toute demande de précisions, de programmes, de devis : resocafeassociatif@gmail.com

Créer un café associatif, une cantine solidaire

Créer un café associatif ou une cantine solidaire est une dynamique collective générée par l’engagement de personnes sur un projet souvent thématisé : café-lecture, café-jeux, café-librairie, café-citoyen, café-culturel,
épicerie-café, vélo-café, café-rural…. porteur d’activités sociales et économiques et de création d’emplois. Il nécessite d’identifier au mieux le projet et le situer dans son environnement local ; il exige surtout de pouvoir connaître et dynamiser l’ensemble des informations et obligations légales et donner une cohérence d’ensemble.

Ce stage permet de connaître l’ensemble des informations, travailler à la mise en synergie en rapport avec son projet, échanger avec d’autres projets. Il est organisé deux fois chaque année au printemps et à l’automne à Nadaillat (17 km de Clermont-Ferrand)

Prochains stages :

  • Du lundi 2 au vendredi 6 novembre 2020
  • Du lundi 22 au vendredi 26 mars 2021

Formations thématiques

Penser et agir dans la complexité méthode « entraînement mental » du jeudi 12 au dimanche 15 novembre – (Nadaillat – 63)

La transition écologique dans les cafés, cantines et épiceries associatives du lundi 14 au vendredi 18 décembre 2020 (Nadaillat – 63)

Comptabilité et gestion dans les cafés, cantines et épiceries associatives du lundi 28 septembre au jeudi 1er octobre 2020 (Nadaillat – 63)

Cuisiner et collectif dans les cafés, cantines et épiceries associatives du lundi 12 au vendredi 16 octobre 2020 (10/20h) (Nadaillat – 63)

Notre devenir furtif du jeudi 26 au samedi 28 novembre 2020 – Lubéron : Face aux injonctions, aux répressions de toutes sortes –bureaucratiques, policières, économiques – pouvons-nous encore agir et transformer le monde pour que vivent pleinement tous les humains ? Ne faut-il pas investir les seules marges ? Ou nous rendre invisibles ? Devenir furtif comme le suggère Alain Damasio dans son dernier roman ?

Le Séminaire Itinérant Acteurs et Entrepreneurs Sociaux

Il s’agit d’une formation de trois années en cours d’emploi (ou de chômage) pour des responsables associatifs qui veulent interroger leur pratique sociale et/ou culturelle (niveau master). Il est organisé par le Réseau des Crefad. Ont suivi ou suivent ce Séminaire des responsables de cafés de Valence, Lyon, Clermont-Ferrand, Rennes, Marseille…

Les partenariats

Le Réseau crée des partenariats –permanents ou ponctuels- avec d’autres réseaux, des institutions, des collectivités territoriales, des agences, etc. A titre d’exemple nous sommes en relation régulière avec le collectif Bars-bars, avec le GIP culture pour tenter d’inscrire nos cafés culturels dans les aides à la diffusion d’artistes du spectcale vivant, nous développons un lien constant avec la direction de la vie associative et de l’éducation populaire du Ministère de l’éducation, nous avons eu lien avec le label des bistrots de pays de l’inter-parc régionaux du massif-central, avec certaines municipalités. Nous tentons aussi de créer des liens avec les syndicats de salariés et les syndicats d’employeurs ainsi que leurs organismes de gestion paritaire.

A titre d’exemple nous sommes en relation régulière avec le collectif Bars-bars, avec le GIP culture pour tenter d’inscrire nos cafés culturels dans les aides à la diffusion d’artistes du spectcale vivant, nous développons un lien constant avec la direction de la vie associative et de l’éducation populaire du Ministère de l’éducation, nous avons eu lien avec le label des bistrots de pays de l’inter-parc régionaux du massif-central, avec certaines municipalités. Nous tentons aussi de créer des liens avec les syndicats de salariés et les syndicats d’employeurs ainsi que leurs organismes de gestion paritaire.

Le Réseau participe également à des coordinations associatives et de l’économie sociale et solidaire : un lien avec certaines CRESS, le Mouvement associatif national et/ou régional, le collectif Tiers-lieux, le FONJEP, des CRAJEP, et s’investit dans la coordination PIMENTS (pour des initiatives et projets des jeunes), le CELAVAR (pour un rural vivant), l’UFISC (pour une culture pour tous).

Mais il arrive aussi que le Réseau stoppe des partenariats, par exemple avec le dispositif DLA, celui-ci refusant de considérer l’expérience et les savoirs du Réseau.

Les coordinations régionales

Pour faciliter les échanges et les solidarités, des initiatives de coordinations régionales des cafés et cantines associatifs ont vu le jour depuis quelques années. Mais l’investissement énorme de chacun dans chaque café ou cantine, ainsi que le manque de moyens, ne facilitent pas leur fonctionnement. Ainsi, une reconnaissance et un premier financement par les régions Auvergne et PACA ont été stoppés après les changements de majorité des conseils régionaux.
Par ailleurs la réforme territoriale des régions et les fusions de certaines d’entre elles découpent des territoires si vastes que les temps de déplacements et les réalités locales différentes freinent fortement notre capacité à nous coordonner régionalement. L’avenir sera peut-être dans des coordinations locales sur des métropoles et/ou des espaces ruraux.

Coordination AURA : après une première coordination Auvergne, une coordination AURA s’est mise en place. Contacts : coordination@remue-meninges.com (Saint-Etienne), didier.causetoujours@gmail.com (Valence), animation.lesaugustes@gmail.com (Clermont- Ferrand).

Coordination PACA : Animée par l’Equitable café sur plusieurs années, cette coordination est actuellement sans référent.

Coordination Aquitaine : une première coordination s’était mise en place en Limousin, animée par le Constance social-club. Après la fusion des régions, une nouvelle coordination s’est créée sur ce territoire immense, avec une tentative de correspondants locaux (Pays-Basque, Bordeaux, Dordogne-Limousin) mais l’investissement est difficile . Contacts : lacleduquai@gmail.com, teichettoi@laposte.net

Coordination Occitanie : un projet de rencontre entre cafés et cantines d’Occitanie est en construction. Contact : cafelastronef@gmail.com

La Recherche–action

A tous niveaux, l’expérience extraordinaire acquise par les équipes créant et animant un café et/ou une cantine associatif, les savoir-faire accumulés, l’expertise développée, nécessiterait des études, des recherches, des valorisations permettant la diffusion, repérant les erreurs, les astuces, les conditions de réalisation, etc. Et au-delà encore, des études et recherche sociologiques, anthropologiques, de droit, d’histoire, de pédagogie, etc. seraient utiles à toute la société. Par ailleurs la transition écologique oblige à créer de nousvelles formes d’action, de nouvelles exigences de fonctionnement, et l’inventivité sociale de nos cafés et cantines s’exprime en tous aspects. C’est pourquoi le Réseau met en œuvre des recherche-action et s’est approché de laboratoires universitaires pour œuvrer en commun.

Hors métropole

Le Réseau est très régulièrement sollicité pour accompagner la création de cafés associatifs hors métropole : sollicitations de La Martinique, la Guadeloupe, La Réunion, Saint-Pierre et Miquelon, la Guyane. Le Réseau n’a pas réussi, pour l’instant, à réunir les moyens et les compétences pour aider et accompagner.

En Europe

Dès la création du Réseau nous avons soutenu la création de cafés associatifs en Europe, en particulier en Hongrie. Nous tentons de créer un dialogue permanent avec des cafés et cantines de tous pays d’Europe, mais là encore sans les moyens adéquats.

Nous avons cependant deux premiers correspondants dans deux pays :

Monde

Le Réseau est régulièrement sollicité pour aider la création de cafés et/ou cantines associatifs ou soutenir des initiatives existantes dans d’autres pays à travers le monde : Tunisie, Maroc, Sénégal, Turquie, Egypte… Si dès sa création le Réseau a soutenu la création de cafés associatifs en Tunisie et des échanges permanents, notre collaboration s’est interrompue avec les changements du printemps arabe. Le Réseau n’a pas réussi, pour l’instant, à réunir les moyens et les compétences pour aider et accompagner l’ensemble de ces sollicitations.